Import : Les clés du succès

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur email

La procédure d’import

Vous avez sûrement déjà entendu parler d’une opération d’import de marchandises, mais que veut dire le terme « import » ? C’est très simple, une procédure d’importation est généralement définie comme toute opération d’introduction de marchandise quelconque d’un pays étranger, sur le territoire local. Les entreprises ont essentiellement recours à l’import dans le cas où la marchandise qu’elles veulent commercialiser n’est pas fabriquée sur leur marché national, ou parce qu’elle est produite moins chère dans un pays étranger. Les opérations d’import sont toutefois complexes. Dans ce qui suit, nous vous donnons les clés de succès d’une opération d’import.

Calculez votre prix de revient

Après avoir reçu le prix de la marchandise de la part de votre fournisseur, appelée cotation, vous devez à présent calculer le coût de revient de votre produit en incluant l’ensemble des coûts de votre opération d’importation. D’abord, penchez-vous sur le produit : frais d’emballage ; prix des échantillons ; frais d’envoi, etc. Ensuite, vous devrez calculer les frais de transport, qui sont divers : transport maritime ou aérien, frais de magasinage ; douane ; TVA ; frais de débarquement et d’acheminement ainsi que les frais de transitaire. Finalement, il ne faut pas oublier les frais liés aux opérations de la banque : commissions bancaires ; frais de courtiers ; taux de change ; etc.

Organisez votre documentation

En tant qu’entreprise importatrice, vous devrez organiser votre documentation. Premièrement, assurez-vous d’avoir ce que l’on appelle la liasse de document Import, c’est un document qui contient les éléments essentiels comme la date de l’opération, la valeur et la nature de la marchandise, l’origine et la taxation douanière, etc. Quatrièmement, les documents de transport, ces derniers permettent d’assurer le suivi logistique de l’opération. En suite, la documentation relative aux opérations bancaires : transactions et moyens de paiement. Finalement, tout document relatif au dédouanement : factures ; liste de colisage ; titres de transport ; conformités aux normes en vigueur, etc.

Préparez votre dédouanement

Une des étapes cruciales à faire correctement pour récupérer votre marchandise est le dédouanement, c’est-à-dire, la conformité et le règlement des frais de douane. En effet, votre marchandise sera rigoureusement contrôlée par les agents de douane, afin qu’ils s’assurent de sa conformité et sa légalité à entrer sur le territoire. En premier lieu, la douane procède à un contrôle de votre documentation. Deuxièmement, l’agent douanier fera un contrôle physique de la marchandise pour valider sa conformité avec la facture déclarée. Troisièmement, et selon les cas, il vous sera demandé une analyse de laboratoire afin de garantir que la marchandise suit les normes nationales en vigueur.

Vous vous intéressez aux opérations d’import ?

Si vous êtes un entrepreneur en activité et vous souhaitez vous lancer dans votre première opération d’importation, ou si vous voulez simplement approfondir vos connaissances en commerce international, contactez HEC Rabat pour avoir des informations sur l’Executive Master en Business International. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.